Quels diagnostics prévoir avant les travaux de démolition?

 

Avant d’entamer des travaux sur un bâtiment ou avant de procéder à une démolition, le propriétaire est tenu de faire faire un certain nombre de diagnostics. Au nombre de ceux-ci figurent les diagnostics plomb, amiante et termites.

Le diagnostic plomb

Lorsque le propriétaire entreprend des travaux de réhabilitation ou que celui-ci envisage de procéder à la démolition d’un édifice, la réalisation d’un diagnostic plomb est impérative. Cette disposition concerne tout particulièrement les immeubles construits avant le début de l’année 1949. Ce contrôle consiste à mesurer le niveau d’exposition aux particules de plomb dans les logements ou les lieux communs d’une copropriété. Le technicien doit alors vérifier si la concentration de molécule de plomb dans la maison ne dépasse pas un milligramme au mètre carré.

L’expert rédige par la suite un compte rendu de diagnostic qui servira au professionnel chargé de la destruction ou des travaux de rénovation. L’entreprise de démolition, informée de l’état de l’édifice prendra les mesures qui s’imposent pour éviter la contamination des personnes travaillant sur le site. Il faut noter que le maître d’ouvrage ou les occupants des lieux sont tenus d’effectuer un nouveau diagnostic une fois le chantier terminé pour s’assurer que le taux de plomb est conforme aux normes en vigueur.

Le diagnostic amiante

En sus de ce premier diagnostic, le propriétaire se doit également d’effectuer un diagnostic amiante. Ce type de contrôle est à réaliser avant tous travaux de démolition d’un logement privé construit avant juillet 1997. Le même examen est exigé avant un projet de rénovation ou d’aménagement amenant à la destruction partielle ou totale des murs d’un édifice. Il est à noter que le contrôle doit également porter sur des parties encoffrées du logement comme les amorces de descentes. La réalisation du diagnostic peut de ce fait nécessiter le démontage de certains éléments de la maison.

L’objectif de cette démarche est de déceler la présence de fibres nocives friables ou non pouvant exposer les ouvriers à des risques sanitaires graves. Alors, en cas de présence d’amiante sur le chantier, l’entreprise en charge des travaux doit faire appel à un spécialiste pour retirer les matières nocives. Ce technicien doit pour ce faire soumettre un plan d’enlèvement d’amiante à l’inspection du travail trente jours avant le début de la démolition ou de la réhabilitation.

Le diagnostic termites

En plus des deux premiers diagnostics obligatoires, le contrôle de la présence de termites revêt une importance capitale si le logement concerné par des travaux de rénovation ou faisant l’objet d’une démolition est situé dans une zone déclarée contaminée par des fourmis blanches. L’intervention du diagnostiqueur se concentrera particulièrement sur la structure en bois de la maison. Le spécialiste dressera par la suite son rapport d’inspection mentionnant la contamination ou non par ces insectes parasites.

L’entreprise chargée des travaux de réaménagement ou de démolition doit être mise au courant de la présence de termites dans la maison inspectée. Toutes les mesures destinées à désinfecter le site devront alors être mises en ouvre. Les structures en bois contaminées seront, soit traitées à l’aide de produits, soit brûlées sur place afin d’éviter la propagation de l’infestation.

6BPAMBJPWYZC

Article similaire

  • Pas d'article similaire

Les commentaires sont fermés.