L’essentiel de la feuille de route pour la transition écologique

À l’issue de la conférence environnementale du 14 et 15 septembre dernier, le Gouvernement Ayrault a publié sa feuille de route visant à encadrer la transition écologique de la France.

 

Mettre en place un droit de l’environnement avec la participation des citoyens

 

La première Conférence environnementale du Gouvernement Ayrault s’est tenue les 14 et 15 septembre dernier au Palais d’Iena de Paris. À l’issue de cette conférence, les participants ont opté majoritairement pour la mise en place d’un droit de

l’environnement plus souple favorisant la transition écologique de la France. Pour ce faire, une plus grande participation des citoyens dans la gouvernance environnementale actuelle a été convenue. En effet, des démonstrateurs de développement durable sous forme d’éco-quartiers, d’éco-villages ou d’éco-villes seront mis à la disposition des citoyens. Ces plateformes visent surtout à développer un savoir-faire et des technologies innovantes en terme de développement durable. Par ailleurs, les citoyens seront également amenés à participer aux différentes rencontres focalisées sur la problématique énergétique dans le but d’aboutir ensemble à la consommation zéro.

 

Diminuer le recours au nucléaire

 

La feuille de route du gouvernement portant sur la transition écologique de la France met un accent particulier sur la diminution du recours au nucléaire dans les procédures d’exploitation de l’électricité. Suite aux différents débats entre les participants à la conférence, un objectif précis a été fixé par les participants en ramenant la part de l’électricité d’origine nucléaire de 75 % à 50 % d’ici 2025. Pour atteindre facilement ce quota, le gouvernement actuel confirme son soutien à la proposition de loi portant sur la tarification progressive et sociale de l’électricité et du gaz en faveur de plus de 4 millions de ménages. Par ailleurs, les débats sur la question du nucléaire ont abouti à la Fermeture de la centrale Fessenheim au plus tard en 2016. Un responsable sera désigné ultérieurement pour reconvertir le site.

 

Améliorer la performance énergétique des bâtiments

 

Parmi les grandes lignes de la feuille de route sur la conférence environnementale figure l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments. Cette dernière option constitue l’une des priorités du gouvernement actuel pour que la France soit l’un des modèles européens en termes de consommation énergétique. L’objectif sera donc de mettre aux normes énergétiques plus d’un million de logements par an, qu’il s’agisse de logements anciens ou de logements neufs. Pour ce faire, le gouvernement procèdera au doublement des plafonds du livret A et ceux du livret de développement durable ainsi qu’à la simplification des démarches d’éco-prêts pour les particuliers. Cependant, les précisions sur le caractère incitatif ou obligatoire de cette mesure ne sont pas précisées dans la feuille de route.

 

Article similaire

Une réponse à L’essentiel de la feuille de route pour la transition écologique

  1. J.ferrot dit :

    Il ne faut pas perdre de temps, l’amélioration de la performance énergétique des logements est un enjeu environnemental essentiel..