Les Français moins soucieux de leur performance énergétique

L’Ademe a révélé dans son dernier sondage que le nombre de Français intéressés par les questions environnementales a tendance à baisser. L’agence a indiqué que les ménages s’en détournent au profit des problèmes économiques et sociaux.

 

Les Français moins concernés par l’environnement

 

Récemment, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, appelée plus simplement Ademe, a réalisé en collaboration avec la TNS Sofres, un sondage sur la position des ménages français vis-à-vis de la performance énergétique. Cette dernière étude a été menée sur un panel de 10 000 personnes et portait notamment sur la manière dont ils appréhendent le concept de la performance énergétique. Il est ressorti de ce rapport que les problèmes environnementaux ont été relégués au second plan par beaucoup. Dans un contexte économique marqué par la crise, il semblerait que les Français sont désormais plus préoccupés par les sujets socio-économiques. En effet, 43 % des sondés ont déclaré qu’ils se sentent nettement plus concernés par les inégalités sociales. Il apparaît que seuls 38 % d’entre eux se disent contrariés par la pollution.

 

Manque d’optimisme sur les actions environnementales

 

Dans le cadre de cette étude, l’Ademe a également interrogé les ménages sur leurs sentiments sur l’impact des gestes en faveur de l’environnement. D’après ce baromètre, il semblerait qu’ils ont tendance à se laisser aller à un certain fatalisme par rapport à l’inefficacité des actions menées pour sauvegarder l’environnement. Le rapport de l’Ademe révèle que 56 % des Français sont d’avis que les actions individuelles qui sont accomplies ne donnent pas les résultats escomptés, lorsqu’il est fait mention de la lutte menée contre l’effet de serre. Il va sans dire qu’une telle attitude, combinés aux soucis relatifs à la crise, n’augure aucune perspective positive pour la situation environnementale actuelle. En effet, de nombreux ménages sont actuellement confrontés à des problèmes d’argent et la crise de l’emploi.

 

Des travaux pour réduire les factures

 

L’un des arguments utilisés pour promouvoir la performance énergétique est la possibilité de réaliser des économies non négligeables sur ses factures d’énergie. Selon l’Ademe, c’est d’ailleurs la principale motivation des foyers qui procèdent à des travaux pour améliorer l’isolation thermique. Le sondage démontre que 48 % des Français estiment que la part de leurs revenus qu’ils ont consacrée en 2010 au budget énergie était trop élevée. L’on compte ainsi en 2012, 81 % des ménages qui déclarent n’effectuer ces travaux que pour améliorer notamment leur confort tout en réduisant au maximum les dépenses liées au chauffage. Par ailleurs, le nombre de personnes s’engageant pour ce type de travaux diminue progressivement.

 

Article similaire

Une réponse à Les Français moins soucieux de leur performance énergétique

  1. Immobilier dit :

    Je trouve ennuyante cette baisse d’intérêt des Français pour les problèmes environnementales…il faut penser aux questions sociaux-économiques aussi mais les actions menées pour sauvegarder l’environnement sont de la plus grande importance !