Diagnostic Legionellose

Diagnostic immobilier LegionelloseIntroduction au diagnostic légionellose

Diagnostic légionellose, indispensable pour assurer la qualité de l’eau

 

Le diagnostic légionellose permet de détecter la présence des bactéries appelées légionelles dans l’eau. Le but est vérifier la qualité de l’eau dans le logement. En effet, cette bactérie jugée dangereuse pour la santé vit dans l’eau et se développe dans les ballons d’eau chaude, les canalisations les pommeaux et autres équipements.

 

La légionellose est une infection provoquée par la bactérie légionelle. On peut facilement contracter la bactérie en inhalant une eau contaminée (l’inhalation est le seul mode de contamination). La bactérie s’introduit donc par les poumons se multiplie et perturbe le fonctionnement de certaines cellules.

Le diagnostic légionellose comporte 4 phases :

 

  • mesure de températures et de débits/ analyse des données par rapport aux exigences réglementaires et techniques allant jusqu’ à la modélisation des équipements
  • l’analyse des points critiques comprenant la conception, l’exploitation, la maintenance et la surveillance
  • les préconisations d’améliorations

Quand et qui doit réaliser le diagnostic légionellose ?

Seul un diagnostiqueur professionnel peut effectuer cette étude. Ce diagnostic est à réaliser chaque année et les établissements recevant du public et possédant des productions d’eau chaude collective

Portée juridique et pratique

Le gestionnaire des installations (propriétaire ou locataire gestionnaire) est responsable de la qualité de l’eau délivrée auprès des occupants (code de la santé publique) et se doit de réaliser le diagnostic pour vérifier l’absence de contamination

Durée et validité

Les résultats sont valables un an. Le diagnostic doit être réalisé toutes les années voire plusieurs fois par an en cas de contamination.

Si le diagnostic atteste que l’installation est infectée, il est nécessaire de procéder aux différents traitements puis de s’assurer que toutes les bactéries ont bien été détruites ainsi que de chercher les raisons de la contamination par une expertise de l’installation

Conseils et références externes

Le diagnostic n’est pas obligatoire pour les particuliers, sauf s’ils vivent dans des logements sociaux, toutefois, il permet de sécuriser l’installation. Il est donc conseillé de le faire au moins une fois pour être sûr que l’installation ne court aucun danger.

En France, on compte plus de 1 000 infections à la légionelle par an depuis 2006.

En 2010, le plan du gouvernement a renforcé la nécessité de ce diagnostic (car la légionelle peut provoquer des infections pulmonaires et respiratoires graves) par un arrêté : obligeant les établissements recevant du public (internat, foyers, gymnase, salle de sport, structures dhébergement touristiques …) à  pratiquer ce diagnostic par rapport à cette bactérie.

Textes de loi et décrets d’application

Le diagnostic légionellose est régi par la loi française. Voici les textes qui le mentionnent :

  • Circulaire nº 2002-273 du 2 mai 2002 concernant la diffusion du rapport du conseil supérieur d’hygiène publique de France et mentionnant la gestion du risque lié aux légionelles
  • Arrêté du 20 juin 2002
  • Circulaire du 28 octobre 2005
  • Arrêté du 30 novembre 2005
  • Arrêté du 01 février 2010