Diagnostic Legionellose

Diagnostic immobilier LegionelloseIntroduction au diagnostic légionellose

Diagnostic légionellose, indispensable pour assurer la qualité de l’eau

 

Le diagnostic légionellose permet de détecter la présence des bactéries appelées légionelles dans l’eau. Le but est d’assurer la qualité de l’eau dans le logement. En effet, cette bactérie jugée dangereuse pour la santé peut vivre dans les fontaines, les lacs, les canalisations, les douches et baignoires.

 

La légionellose est une infection provoquée par la bactérie légionelle. On peut facilement contracter le virus en utilisant ou en inhalant une eau contaminée.

Le diagnostic légionellose comporte 4 phases :

 

  • l’identification des dangers nécessitant le diagnostic de l’état des lieux
  • le recensement des points à risques comme les canalisations, les ballons d’eau chaude, etc.
  • l’étude du pH de l’eau et sa température et la recherche de corrosions dans la maison.
  • le prélèvement d’échantillons d’eau dans la maison, les analyses en laboratoires et la rédaction d’un rapport sur l’état de la maison

Quand et qui doit réaliser le diagnostic légionellose ?

Seul un diagnostiqueur professionnel peut effectuer cette étude. Ce diagnostic est à réaliser chaque année et il est obligatoire pour les établissements publics. Pour les particuliers, le diagnostic doit également être renouvelé chaque année en cas de présence de la bactérie.

Portée juridique et pratique

Ce type de diagnostic est l’une des prestations financées par le propriétaire des lieux.

Durée et validité

Un diagnostic légionellose dure quelques heures ou plusieurs jours selon l’état et la taille de la maison. Les résultats sont valables un an. Si le diagnostic atteste que la maison est infectée, il est nécessaire de procéder aux différents traitements et s’assurer que toutes les bactéries ont bien été détruites. Normalement, le diagnostic a lieu chaque année.

Conseils et références externes

Le diagnostic n’est pas obligatoire pour les particuliers, toutefois, il permet de sécuriser la maison. Il est donc conseillé de le faire au moins une fois pour être sûr que la maison ne court aucun danger.

En France, on compte 1 000 infections à la légionelle par an depuis 2006.

Ainsi, cet examen s’avère nécessaire pour les établissements thermaux, les spas, les hôpitaux et autres lieux publics.

 

En 1997, le plan du gouvernement a renforcé la nécessité de ce diagnostic, car la légionelle peut provoquer des infections pulmonaires et respiratoires graves. Si un établissement public ne pratique pas le système de sécurité par rapport à cette bactérie, il peut être puni par la loi.

Textes de loi et décrets d’application

Le diagnostic légionellose est régi par la loi française. Voici les textes qui le mentionnent :

  • Circulaire nº 2002-273 du 2 mai 2002 concernant la diffusion du rapport du conseil supérieur d’hygiène publique de France et mentionnant la gestion du risque lié aux légionelles
  • Arrêté du 20 juin 2002
  • Circulaire du 28 octobre 2005